Articles les plus consultés

09 janvier 2013

Le bon plaisir de Giuseppe Penone à Versailles, et Le Nôtre


Giuseppe Penone. Ici à Chaumont-sur-Loire en 2012 (Photo : Eric Sander)
Je travaillerai dans l'esprit du lieu, dans la synesthésie, pas dans le contraste des siècles. Un artiste contemporain travaille de manière complètement différente des artistes du XVIIIe siècle. Versailles a demandé nombre d'années, une foule de gens, des moyens colossaux pour aboutir à ce résultat incroyable. Personne ne peut se mettre en compétition avec la majesté du lieu. Les jardins dessinés par Le Nôtre ont un intérêt tout particulier pour un artiste comme moi qui ai une vision de la nature. Leur architecture géométrique et leur structure complexe, la multiplication des points de vue et le croisement des perspectives créent un kaléidoscope visuel. Je veux aller dans le sens du naturel pour créer quelque chose de fort et de raisonnable, pas utiliser Versailles pour mettre bien en évidence mon travail sur un trône.
Extrait de l’interview de l'artiste portant entr'autre sur sa future exposition à Versailles, parue dans Le Figaro du 3/01/012 


Des liens unissent le sculpteur au parc du Château : il avait acheté deux troncs tombés lors de la grande tempête de décembre 1999, pour les travailler; ici travaillant à son "Cèdre de Versailles" (Cedro di Versailles) en 2000. (photos non identifiées; exposée à Toronto ci-dessous, Art Gallery of Ontario .Voir la vidéo avec le spectaculaire déplacement de l’œuvre).



Lire aussi  l'article du journal la Croix, paru à l'occasion de l'installation d'une sculpture de Penone à Chaumont-sur-Loire en juin 2012.
La nature est un formidable sculpteur, s’émerveille l’artiste. Un sentier, une rivière, une branche, une main ont des formes similaires. La fluidité appartient à tous les éléments, y compris aux pierres qui, avec le temps, s’érodent et redeviennent sable. Regardez celles-ci, elles ont été travaillées par le fleuve qui a épuré leur forme jusqu’à atteindre le noyau dur, le cœur, l’essence même de la roche.

Catherine Pégard, la présidente de Versailles, marque donc la différence par rapport à son prédécesseur Jean-Jacques Aillagon : « Les artistes ne viendront pas à Versailles mais pour Versailles ».
"Elle souhaite d’ailleurs inscrire les œuvres de Giuseppe Penone dans le cadre des manifestations consacrées au paysagiste Le Nôtre pour le 4e centenaire de sa naissance..."
Extraits de l'article du Journal des Arts.fr du 26/01/12.
Une page serait donc tournée depuis les expositions polémiques de Jeff Koons et Takashi Murakami ? Exit donc le projet d'exposition de Damien Hirst ? Marre du bling-bling?

Oui mais... : http://coordination-defense-de-versailles.info/wp/tag/guiseppe-penone/
On remarquera que Penone est très peu concerné par cette page...

Et bien sur le site du Château de Versailles, la page de présentation de l'exposition "Année Le Nôtre"

Nous avons déjà parlé de Giuseppe Penone à plusieurs reprises : http://acasculpture.blogspot.be/2010/11/giuseppe-penone-le-bois-et-le-charbon.html

08 janvier 2013

La 3D pour tous, tous pour la 3D

Le procédé n'est pas neuf, mais il se démocratise.
Nous en avions déjà parlé :  http://acasculpture.blogspot.be/2008/06/technologie-de-la-sculpture-selective.html ; et pour la terre :  http://acasculpture.blogspot.be/2012/10/fabclay-une-imprimante-3d-pour-la-terre.html
Boutique en ligne de productions 3D chez Shapeways : bijoux, gadgets, objets déco, jeux, miniatures et art... pour 3 fois rien, ou presque. Sans oublier la possibilité de faire réaliser ses propres dessins.


Par exemple "Animaris Geneticus Ondularis",  une des impressionnantes machines de Théo Jansen en réduction. Et elle fonctionne aussi; voir : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XjDktMn3gA4 , et cela pour la modique somme de 88,17€ (petit bémol, elle est livrée en pièces détachées...)

Pour un résumé technologique des différents procédés, rien de tel que wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prototypage_rapide

Si vous voulez faire du prototypage à la maison, offrez-vous par exemple une imprimante "3D Mojo, Stratasys" pour environ 10.000€


Vidéo officielle (appuyer sur "cc" pour activer les sous-titres) de présentation de la nouvelle imprimante 3D Mojo de Stratasys. Certes c'est de la pub...


 
Et même pour vos réaliser les jouets de vos enfants ... 
Et là ça commence à 1569 $ ; voir le site de Cubify

Et même une imprimante à moins de 400 € ; de quoi imprimer de petites pièces de maximum 15 cm; voir l'article de numerama.com

04 janvier 2013

Lille : FANTASTIC 2012 , derniers jours...

Attention, FANTASTIC 2012 c'est fini le 13 janvier 2013; plus que quelques jours pour visitez un ensemble d'expositions qui valent le déplacement.

Au décours de vos déambulations, les "Métamorphoses Urbaines"
Plus de 25 métamorphoses transforment Lille et sa métropole : une maison tombée du ciel, une soucoupe volante qui accueille les voyageurs de la gare Lille Flandres, tandis qu’un géant échevelé surprend ceux de la gare Lille Europe, des banquets hors normes aux quatre coins de la ville durant toute la période de Fantastic… Avec les participations de Ross Lovegrove, FRANÇOIS SCHUITEN, Fujiko Nakaya, FOLKERT DE JONG, NICK CAVE, ELECTRONIC SHADOW, YAYOI KUSAMA, SOUNDWALK, SARKIS, THÉO MERCIER, THIERRY FOURNIER, MEGGIE SCHNEIDER, berger&berger, JEAN-FRANÇOIS FOURTOU, LOOP.PH, DAAN ROOSEGAARDE, SUBODH GUPTA, HANS OP DE BEECK, PRISCILLA MONGE, ibon mainar, PIERRE DELAVIE, aes+f, LILIAN BOURGEAT, PHILIP WORTHINGTON, QUENTIN BIERENT, LUCY+JORGE ORTA, gilles perez/RÉMY PAGART-jean-jacques tachdjian ...

"UFO", Ross Lovegrove. Gare Lille Flandres. Photo JFD.

Et les expositions :

"Phantasia", au Tripostal, Euralille
"Avec Phantasia, une imagination débridée règne au Tripostal. Les artistes tiennent le visiteur en dehors du réel et l’ordinaire au cours d’une déambulation menant dans des mondes où se succèdent l’inexplicable, le féérique et le fictif." Les artistes : Debo Eilers (Stop and Take), Théo Mercier (Desesperanza), Leandro Erlich (Elevator Maze), Marnie Weber (La Chambre des Murmures), Nick Cave (Triple Ondulation), Apichatpong Weerasethakul (Primitive), Anton Ginzburg (Hyperborea), Folkert de Jong (Medusa’s First Move : The Council), Børre Sæthre (Untitled :The Tarkin Doctrine), Claire Morgan (Silver Lining).

 "Stop and Take", Debo Eilers. 
Vous ne regarderez plus votre assiette de spaghettis comme avant... Photo JFD.

 
 
"Triple Ondulation", les extraordinaires personnages du performeur, danseur et sculpteur Nick Cave;
entre haute-couture et rituel chamanique; 
avec les vidéos qui les mettent en scène. Photo JFD.

"Medusa's First Move : the Council" (2005) , de Folkert de Jong
tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'usage des mousses expansées... Photo JFD.

"Silver Lining", installation très délicate de Claire Morgan. Photo JFD.

"Untitled -The Tarkin Doctrine", 
une série d'installations, avec dispositifs visuels et sonores,  de Børre Sæthre; 
un climat proche de "2001, l'Odyssée de l'espace". Photo JFD.


"Babel" au Palais des Beaux Arts, Lille (et son corolaire "Fables du paysage flamand").


"Fantastic Attractions", Gare Saint Sauveur
La Gare Saint Sauveur prend des allures de fête foraine fantastique. On peut y découvrir des installations interactives reprenant les codes des manèges et des attractions : le train fantôme de Sophie Pérez et Xavier Boussiron, celui de Leandro Erlich, le Y de Carsten Höller et Rêve d’une tour de Stéphane Thidet, le tir à la carabine de Mark Dion… 
Et aussi : Olivier Dollinger, Barnaby Gunning, Robert Morris, Oscar Munoz, Michelangelo Pistoletto, Pierrick Sorrin.

 "Labirinto e Grande Poso" une installation de Michelangelo Pistoletto. Photo JFD.
 
L'installation de Numen/for Use
un labyrinthe d'adhésif transparent, qui a beaucoup de succès auprès des petits et des grands. Photo JFD
  
"Rêve d’une tour" (2006) de Stéphane Thidet (détail). Photo JFD.

 
 "La Fantasticité" de Barnaby Gunning. Vous devinerez bien le matériau... Photo JFD.


Et encore beaucoup d'autres...